Bliss balls au chocolat et a l’orange

Sans gluten, sans sucre raffiné, sans lactose, sans œufs…. Une recette qui conviendra aux bidons les plus compliqués et aux régimes les plus intenses !

Je vous vois venir d’ici et me dire : « sans ci, sans ça, sans gout aussi, non ? ». Eh bien en fait non, ces bliss balls ont beaucoup de gout ! Si vous en doutez, je vous invite à les essayer, je suis sûre que vous ne serez pas déçus !

Des dattes pour remplacer le sucre, des noix pour remplacer les matières grasses laitières, et un bon gout de cacao et d’orange … c’est un excellent substitut pour tous ceux qui doivent se passer de dessert conventionnel, et un excellent substitut aux chocolats et truffes de Noel.

dav

LA RECETTE :

  • 200 g de dattes dénoyautées
  • 100 g de nut butter sans sucre (personnellement j’utilise un mélange de beurre de cacahuète, beurre d’amande et beurre de coco)
  • 100 g de noix broyées en petits morceaux (cajou, pécan, Grenoble, amande, noisette, macadamia, sésame, lin, courge ou un mélange, faites selon vos goûts et en fonction de ce que vous avez dans votre placard)
  • 5 grosses cuillères à soupe de cacao amer en poudre
  • Une orange non traitée
  • Une poignée de coco râpée

 

Dans le bol d’un mixeur, introduire les dattes, le nut butter, le jus et le zeste de l’orange. Mixer jusqu’à obtenir une pâte collante (vous ne devez plus distinguer les morceaux de datte).

Transférer cette pâte dans un bol et ajouter les noix en petits morceaux et le cacao en poudre.  Apres incorporation, vous devriez obtenir une pâte qui ne colle plus beaucoup avec laquelle vous êtes capable de former des boules sans que cela s’étale complètement sur vos mains. Cela doit avoir grosso modo la consistance d’une pâte a cookie avant cuisson. (si la pâte est trop collante rajouter un peu de cacao, ou de la poudre d’amande pour éviter d’apporter trop d’amertume, et ajuster jusqu’à obtenir une pâte type pâte a cookies.)

Enfin, former des boules et rouler les dans la noix de coco râpée. Conserver au réfrigérateur.

LE CONSEIL BANANAMANIA : la même recette peut être faite en remplaçant les dattes par des bananes séchées (pas des chips de banane), l’orange par du citron et le cacao par de la poudre d’amande.

Publicités

Carrot Cake

Avant d’arriver en Nouvelle Zélande, je n’aimais pas ça le carrot cake … Franchement des carottes dans un gâteau … c’est bien une idée d’anglais ça !
Mais depuis que j’ai goûté au carrot cake a la mode kiwi, cela m’a rendue plus aimable … et maintenant j’adore ça ! C’est devenu l’incontournable du tea time !
Un gout très subtil de carotte, des noix pour la touche croustillante, quelques épices, une texture ultra moelleuse et un bon glaçage légèrement acidulé… Les carottes sont cuites : vous aussi, vous allez être conquis !

La remarque de trop : c’est quand même pas très pratique que le mot carotte s’écrive avec un R et deux T en français alors qu’il prend deux R et un seul T en anglais !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

LA RECETTE :

  • 250 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 cuillère a café de cannelle en poudre
  • 1 cuillère a café de gingembre en poudre
  • 1 pincee de clou de girofle en poudre
  • 1 cuillère a café de noix de muscade en poudre
  • 195 g de sucre roux
  • 3 grosses carottes râpées (volume une fois râpées : 600 ml)
  • 90 g de cerneaux de noix (pécans, Grenoble ou un mix des deux)
  • 4 oeufs
  • 200 g de beurre
  • 1 cuillère a café d’extrait de vanille
  • 250 g de cream cheese (type Philadelphia)
  • 130 g de sucre glace
  • le jus d’un demi citron

1-Mélanger toutes les poudres (farine, levure, sucre, épices). Ajouter les carottes et 60 g de noix et mélanger.
2-Ajouter au fur et a mesure, les œufs, le beurre fondu et l’extrait de vanille en remuant entre chaque étape.
3-Verser la préparation dans un moule a gâteau beurré.
4-Faire cuire a 180 degrés pendant 40-45 minutes.
5-Faire refroidir.
6-Préparer le glaçage en fouettant énergiquement le cream cheese, le jus de citron et le sucre glace.
7-Lorsque le gâteau est bien refroidi, le couper en deux horizontalement. Appliquer une couche de glaçage au milieu du gâteau, puis refermer. Appliquer le reste du glaçage sur le dessus.
8-Enfin décorer le dessus avec le reste des noix et d’autres petites surprises (personnellement j’ai ajouter quelques graines de courge, des raisins secs, des morceaux de dattes et enfin j’ai saupoudre d’un peu de cannelle).

LE CONSEIL DES MAÎTRES DU TEMPS : Pour gagner du temps, on peut aussi mixer finement les carottes plutôt que de les râper. Une fois le gâteau cuit, le résultat est le même.
LE CONSEIL DES VRAIS GOURMANDS : Plutôt que de se contenter des noix a l’intérieur du gâteau, on peut aussi insérer un mélange de fruits secs (noix, graines de courge, raisins secs, morceaux de dattes, noix du Brésil …etc)
LE CHALLENGE DE LA REINE : Faire le gâteau avec des carottes violettes !

Cupcakes à la Québecoise

Je sais que vous allez vous dire : « Quoi ? Encore du sirop d’érable ?!! »

Alors oui, voilà … Bonjour, je m’appelle Pauline, et j’ai une addiction au sirop d’érable …
Ahhhh ! ça m’a fait un bien fou de vous dire ça !

Mais à ma décharge :

1- on a toujours une bonne raison de manger du sirop d’érable

2- Ma bonne raison à moi, c’est que j’habite dans une coloc. Et on nous a récemment rapporté 2L de sirop d’érable d’une érablière … et comme ça finit par s’abîmer … il a bien fallu s’accommoder du trop plein de sirop d’érable … On allait quand même pas le boire au petit déjeuner !!!

LA RECETTE

1-DSC_0177

Pour une quinzaine de cupcakes :

Pour la pâte à gâteau :

  • 4 oeufs
  • 75 g de sucre en poudre
  • 75 g de cassonade
  • 125 g de beurre
  • 1 sachet de levure chimique
  • 6 cuillères à soupe de lait
  • 250 g de farine
  • 6 cuillères à soupe de sirop d’érable (qu’on peut aussi remplacer par du miel liquide)

Pour le topping des cupcakes :

  • 90 grammes de beurre
  • 6 cuillères à soupe de sirop d’érable
  • 2 cuillères à café de cassonade
  • 6 cuillères à soupe de farine
  • Noix de pécan (ou noix de Grenoble) pour la décoration

– Préchauffer le four à 180°C.

– Mélanger les oeufs, le sucre, le beurre fondu, la farine, la levure et 4 cuillères à soupe de lait.

– Ajouter le sirop d’érable et les noix de pécan

– Répartir la pâte dans des moules à muffins, en utilisant des petites caissettes à cupcakes.

– Enfourner une demie heure. Vérifier la cuisson à l’aide d’une pointe de couteau.

– Dans une jatte, battre (avec un batteur) tous les ingrédients pour le topping, jusqu’à obtenir un pâte lisse (de même consistance qu’une pâte à cookies).

– Réserver au frais en attendant que les gâteaux soient cuits et complètement refroidis.

– Garnir un poche à douille avec ce mélange et décorer les gâteaux. Ajouter un cerneau de noix pour la décoration sur le dessus.

– Conserver au frais.

Muffins à la noix de pécan et au sirop d’érable

« Encore du sirop d’érable ?! » me direz-vous …
Eh oui … installation au Québec oblige ! Ici, c’est la pleine saison des sucres, c’est l’époque à laquelle les érablières tirent la sève des érables avant d’en faire du sirop.

Et puis, j’allais quand même pas faire des muffins au Caribou !

Muffins Pecan et sirop d'érable

LA RECETTE

  • 4 oeufs
  • 75 g de sucre en poudre
  • 75 g de cassonade
  • 125 g de beurre
  • 1 sachet de levure chimique
  • 6 cuillères à soupe de lait
  • 250 g de farine
  • 4 cuillères à soupe de sirop d’érable (qu’on peut aussi remplacer par du miel liquide)
  • 50 g de noix de pécan

– Préchauffer le four à 180°C.

– Mélanger les oeufs, le sucre, le beurre fondu, la farine, la levure et 4 cuillères à soupe de lait.

– Ajouter le sirop d’érable et les noix de pécan

– Répartir la pâte dans des moules à muffins.

– Enfourner une demie heure. Vérifier la cuisson à l’aide d’une pointe de couteau.

Brownie avec l’ingrédient secret

La particularité du brownie ?

  • c’est à tomber par terre ? oui, mais encore …?
  • c’est plein de chocolat et plein de beurre et ça fond dans la bouche ? oui, mais encore …?

LA vraie particularité, c’est qu’il est confectionné sans levure ! Il est d’ailleurs né d’un oubli d’une cuisinière de Chicago qui s’est vue contrainte de servir un gâteau tout raplapla … Elle a alors décidé de le couper en petits carrés pour le rendre plus présentable !

Et c’est comme ça qu’il est arrivé jusqu’à nous … Pour notre plus grand plaisir … !

brownie

LA RECETTE

  • 3 oeufs
  • 50 g de farine
  • 115 g de sucre en poudre
  • 200 g de chocolat
  • 125 g de beurre
  • 100 g de noix en tout genre (noisettes, noix, noix de pecan, amandes …)
  • 1 cuillère à soupe de sirop d’érable

– Faire fondre le chocolat et le beurre au bain-marie.

– Préchauffer le four à 180°C.

– Casser les oeufs dans une jatte et les fouetter énergiquement avec le sucre.

– Ajouter le chocolat fondu au mélange précédent.

– Incorporer la farine. Finir en ajoutant les noix et le sirop d’érable.

– Verser la pâte dans un moule carré préalablement beurré.

– Enfourner 25 minutes à 180°C.

Penne au bleu et aux noix

« Elle va quand même pas nous apprendre à faire cuire des pâtes ?!!  »
Non, je ne vous ferai pas cet affront ! Mais voilà une idée d’accompagnement très vite faite et qui fait son effet !

« C’est la meilleure recette que tu nous ai faite jusque là » dixit Fanfan (mon coloc de frère).

LA RECETTE

Proportions pour 4 personnes :

  • 500 g de penne rigate
  • 20 cl de crème fraîche
  • 125 g de fromage bleu (bleu d’Auvergne, Gorgonzola ou Roquefort suivant le budget !)
  • 75 g de cerneaux de noix
  • sel, poivre

– Faire cuire les penne rigate comme indiqué sur le paquet.

– Pendant ce temps, dans une casserole, faire fondre à feux doux le bleu émietté dans les 20 cl de crème. Lorsqu’il ne reste plus que quelques petits morceaux de bleu non fondu, incorporer les cerneaux de noix, saler, poivrer, et retirer du feu. Ne pas chercher à faire fondre absolument tous les morceaux de fromage. C’est meilleur quand il y a des petits morceaux.

– Égoutter les pâtes. Verser la crème au bleu et au noix dessus. Servir bien chaud.