Pesto rosso au poivron rouge maison

sdr

Les pâtes sont à mon sens l’une des plus belles inventions humaines (rien que ça !) En effet, quoi de plus satisfaisant, économique, facile et rapide a faire qu’une bonne assiette de nouilles ! On en trouve a peu pres partout sur la planete d’ailleurs.

Le tout reste de savoir comment les assaisonner et les accompagner ! Les rayons des supermarchés regorgent de sauces aux noms alléchants a verser directement sur vos pâtes. Mais, par contre, mieux vaut ne pas trop se pencher sur les compositions ! Trop de sucre, trop de sel, arômes, conservateurs, émulsifiants, colorants, correcteur d’acidité… on va pas se le cacher, ça a bon gout mais même les oursons en gélatine ont moins d’ingrédients !

Alors, voici une recette toute simple (franchement il y a plus d’attente que de travail dans cette recette) qui permet d’obtenir un pesto rosso qui n’aurait pas a rougir (!!) devant son lointain cousin Barilla ! En plus, c’est une recette Vegan si on oublie l’option parmesan. Bon par contre, pour les intolérants au gluten, il faudra repasser hein !

LA RECETTE

  • 250 g de tomates cerises
  • 2 poivrons rouges
  • 4 gousses d’ail
  • huile d’olive
  • sel, poivre
  • 1 bouquet de basilic frais
  • 30g de graines de tournesol
  • 2 tomates séchées
  • le jus d’un citron
  • 1 bouquet d’herbes de provence (fraîches si possible) : origan, thym, romarin

Dans un plat a gratin, disposer les tomates cerises, les poivrons coupés grossièrement, les gousses d’ail (auxquelles on a laissé la peau) et les herbes de Provence. Saler, poivrer, et couvrir d’un filet d’huile d’olive. Passer au four a 200 degrés pendant 25 minutes.

A la sortie du four, transférer dans le bol d’un mixer en prenant la peine de retirer les peaux des aulx (oui c’est comme ça qu’on dit). Ajouter le bouquet de basilic frais,  les graines de tournesol, les tomates séchées et le jus de citron. Mixer.

Lorsque le mélange est bien soyeux, en recouvrir un plat de pâtes et déguster chaud.

LES CONSEILS DU PURISTE RITAL : Pour un plat plus « a l’italienne », remplacer les graines de tournesol par des pignons de pin, ajouter quelques bruns de roquette sur le dessus et couvrir d’un peu de parmesan râpé.

 

Publicités

Penne au bleu et aux noix

« Elle va quand même pas nous apprendre à faire cuire des pâtes ?!!  »
Non, je ne vous ferai pas cet affront ! Mais voilà une idée d’accompagnement très vite faite et qui fait son effet !

« C’est la meilleure recette que tu nous ai faite jusque là » dixit Fanfan (mon coloc de frère).

LA RECETTE

Proportions pour 4 personnes :

  • 500 g de penne rigate
  • 20 cl de crème fraîche
  • 125 g de fromage bleu (bleu d’Auvergne, Gorgonzola ou Roquefort suivant le budget !)
  • 75 g de cerneaux de noix
  • sel, poivre

– Faire cuire les penne rigate comme indiqué sur le paquet.

– Pendant ce temps, dans une casserole, faire fondre à feux doux le bleu émietté dans les 20 cl de crème. Lorsqu’il ne reste plus que quelques petits morceaux de bleu non fondu, incorporer les cerneaux de noix, saler, poivrer, et retirer du feu. Ne pas chercher à faire fondre absolument tous les morceaux de fromage. C’est meilleur quand il y a des petits morceaux.

– Égoutter les pâtes. Verser la crème au bleu et au noix dessus. Servir bien chaud.